Le cas du caban

L’homme doit commencer à trouver que mes cousettes sont plutôt pas mal car il m’a dit un jour : « Et moi, tu ne m’as toujours rien cousu!! » avec une pointe de jalousie. Après avoir chercher quelque chose qui lui ferait plaisir, son choix s’est porté sur le caban de thread theory, le goldstream peacoat (sic)!! et « à finir avant le mois de mars » évidemment! Bon, et bien maintenant il faut se lancer…Achat du patron en PDF (il existe aussi en pochette) et pour ce modèle, explications en français (ici)! yeah!! Il existe en deux versions, une plus classique (celle qui est réalisée ici) et une plus sport avec une capuche très sympa aussi.

J’avais déjà réalisé 2 autres modèles de thread theory (ici) et je dois dire que j’étais très contente de ces patrons. Les coupes sont bonnes, il y a plusieurs variantes pour chaque modèle et tout s’emboite parfaitement!

DSC00929

Le tissu est un drap de laine assez épais (pour caban) et la doublure est un coton tête de mort choisi par monsieur de chez france duval stalla. Il n’y avait pas assez de doublure, j’ai donc réalisé les manches dans un autre tissu orange. C’est assez sympa ces manches de doublure d’une autre couleur.

DSC00938 DSC00935

J’ai commencé par coudre la doublure pour être sur que la taille était la bonne et tout tombait parfaitement. ouf!! pas de modifications à faire..

Puis j’ai regardé le sew along sur le site de thread theory, mais je dois reconnaitre que cela m’a un peu fait peur, notamment l’entoilage du vêtement. C’est bien expliqué à la façon d’un tailleur, mais je ne sentais pas capable de le faire. J’ai simplifié, et décidé d’utiliser de l’entoilage thermocollant, mais je pense que la prochaine fois je tenterai l’entoilage tailleur, car mon entoilage ne colle pas très bien au drap de laine, il est bien tenu par les coutures et de toute manière ce caban sera lavé à sec, donc il n’y a pas trop de risque qu’il se balade.  Au total, j’ai entoilé le col, la parementure et tout le devant pour un meilleur tombé, c’est d’ailleurs le conseil qui est donné et en examinant des manteaux, je me suis rendu compte que tout le devant était entoilé.

DSC00926DSC00933

Pour les poches, j’ai recousue tout le tour à la main, à points glissés, car, avec l’épaisseur des tissus, on apercevait par endroit la doublure et ce n’était pas très joli. Après, tout s’emboite bien, c’est assez long en réalisation, mais très gratifiant!!!

DSC00931

Je n’ai pas modifié la longueur et je trouve qu’elle est vraiment bien, il tombe parfaitement avec un petit effet cintré lié à la coupe. Je n’ai pas eu de soucis technique, sauf pour les boutonnières, mes boutons étant un peu gros et l’épaisseur importante, j’ai finalisé à la main et c’est loin d’être parfait!

Au total, l’homme est très, très content et se trouve très bien dedans. Yes!!! Quand à moi, je suis très fière de m’en être sortie.

DSC00934

Publicités

10 réflexions sur “Le cas du caban

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s